L’AMPI

samedi 10 novembre 2012

Rappel historique
L’industrie martiniquaise est récente si l’on excepte les usines sucrières du XIXe siècle et ce n’est qu’à la fin des années 1960 que se développent de nouvelles unités industrielles face à la nécessité de fabriquer sur place des produits jusqu’alors importés.

C’est dans ce contexte qu’est née l’association des Moyennes et Petites Industries en 1972, à l’initiative de Monsieur Bernard HAYOT. Régie par la loi de 1901, c’est-à-dire sans but lucratif, elle comptait une trentaine de membres à ses débuts.

Cette phase d’import-substitution marque l’avènement d’une industrialisation qui s’est accentuée avec les différentes lois de défiscalisation. De ce fait, afin de mettre en avant le poids économique de l’industrie à la Martinique, de faire connaître le tissu industriel martiniquais et de valoriser les hommes et leur savoir-faire,
l’Assemblée Générale du 7/10/1999 a décidé de modifier la dénomination de l’association. L’association des Moyennes et Petites Industries est devenue depuis cette date l’Association Martiniquaise pour la Promotion de l’Industrie (AMPI).


Aujourd’hui...
L’AMPI regroupe en son sein les principaux acteurs de l’industrie locale, soit 135 entreprises représentant :
- 4 200 emplois permanents (1 000 de plus depuis 2002, soit + 25 %)
- un chiffre d’affaires d’environ 1,4 Milliards d’euros (+ 900 millions depuis 2002, soit + 33 %), soit 8% du PIB
- 196 millions d’euros de salaires distribués.


Ces 135 entreprises sont regroupées autour de 8 grands secteurs d’activités très variées :
- Accessoires Auto & Bateau (rechapage de pneus)
- Agroalimentaire (boissons, cafés, industries des céréales, du cacao, des fruits et légumes, des viandes et poissons, produits laitiers, punchs et liqueurs, rhums, sucrerie)
- Ameublement (meubles et agencements, textiles, matelas)
- Chimie & Parachimie (cosmétiques, bougies, engrais, détergents, gaz industriels, matières plastiques, peintures et vernis)
- Energie (production et distribution d’électricité, produits pétroliers raffinés)
- Matériaux de construction (briqueterie, carrières, charpentes, produits béton)
- Papier & Bois (imprimerie, travail du bois)
- Travail des métaux (armatures et tôles, menuiseries métalliques, gouttières, constructions métalliques, recyclage des métaux).

Axées sur l’innovation et le développement durable, les entreprises industrielles adhérentes de l’AMPI tâchent de se développer et de se maintenir en dépit d’un marché concurrentiel local étroit et de surcoûts liés à l’insularité, tout en partant à la conquête d’autres marchés (Caraïbe, Etat-Unis, Amérique du Sud, Europe...).

L’industrie martiniquaise est le principal secteur exportateur de la Martinique avant celui de la banane. Les produits industriels (produits pétroliers compris) représentent 58 % des exportations de la Martinique, soit 186 millions d’€ en valeur sur un total d’exportations de 329 millions d’€ en 2011.
Enfin, par comparaison aux importations de Martinique, on observe que le chiffre d’affaires de l’industrie locale, soit 1,4 milliards d’€, représente 50 % des importations totales de Martinique, celles-ci atteignant un peu plus de 2,730 milliards d’€ en 2011.

Missions
- la représentation et la défense des intérêts des industries locales
- le développement et la promotion de leurs productions
Ce sur les marchés local, régional et international.

Domaines d’intervention
L’AMPI intervient dans divers domaines concernant l’industrie parmi lesquels notamment : le fret maritime (import/export), l’octroi de mer, les aides aux entreprises (nationales et européennes), la publicité (tous médias), les relations avec la grande distribution, la promotion du Produit Industriel Local (PIL), etc...
L’AMPI est très régulièrement consultée et auditionnée par les autorités locales, nationales et européennes avec lesquelles elle travaille étroitement à Paris, à Bruxelles et en Martinique :
- Eurodom (Bruxelles) : Présidence Martinique
- Fedom (Paris) : Vice-présidence
- Agence pour le Développement Economique de la Martinique : membre du Conseil d’Administration
- Conseil Economique Social Régional : Conseiller
- Comité Régional Stratégique de l’Innovation : Présidence 2012-2013
- Comité de Suivi et Observatoire du Port : Administrateur
- Comité Technique Régional de la CGSS : Membre
- Sagipar (Guadeloupe, Martinique, Guyane) : Actionnaire

Fonctionnement
L’AMPI est administrée par un Comité Directeur dont les membres sont désignés par l’Assemblée Générale. Le Comité Directeur élit le Président et le Bureau.
Président (depuis 2002) : Pierre Marie-Joseph
Secrétaire Général : Richard Crestor


Conditions d’adhésion
Se reporter à la rubrique "Adhésion" ou contacter l’AMPI au 0596 50 74 00.

 

PARTENAIRES

Mentions Légales | | Plan du site | TINTAMARRE & Co | Suivre la vie du site RSS 2.0